cliquer sur l'image pour l'agrandir

Cahier de mémoires n°1

(1er septembre 1977 - 13 octobre 1977) - 10 ans -

    Les longues vacances de l’été 1977 sont terminées, pas très heureuses pour Ariane qui en a passé la première partie en colo d’où chaque jour elle adresse à sa mère des lettres de désespoir, puis chez sa tante près de Pornichet avec ses indifférents English-speaking cousins et enfin dans la maison de campagne de son père, épris de tennis. Là aussi, elle écrit presque chaque jour à sa mère et lui dit combien elle lui manque. Est-ce cette habitude d'écrire qui lui a donné l'envie de tenir un journal?
     Dès son retour "à la maison" (Ariane vit avec sa mère divorcée), le 1er septembre, la petite fille commence à l’intention de celle-ci son premier cahier de mémoire ainsi qu’elle appellera son journal. Elle a 10 ans. Pour maman et moi. Elle en écrira dix-sept, jusqu’à 16 ans et demi.
   Dans ce premier cahier, l'école (elle clame chaque jour sa haine pour cette institution: Ce que c'est emmerdant l'école ), les week-ends à la campagne chez son père, les dimanches sportifs en forêt de Fontainebleau - vélo et escalade - avec sa mère, la rentrée scolaire (en CM2), bref tout ce qui fait sa vie est exposé au jour le jour.
   Soucieuse de tout sauvegarder, Ariane récapitule dans son journal ses oeuvres personnelles auxquelles, hors école, elle travaille d’arrache-pied (l’histoire de Vanie et Denis...), fait des listes (ce que je mange...) et établit même un lexique de signes et de pictogrammes de toutes les valeurs possibles de sa vie d’écolière: je m'ennuie en classe, problème avec maman, pas assez de temps pour jouer...
    Excellente chroniqueuse, Ariane “raconte tout” et même si la nervosité de sa mère, intermittente du spectacle, ne permet pas une vie très paisible à la maison, l’humour n’est pas absent de ce premier cahier: eh oui! eh non! eh oui! eh non! bis. A la fin du cahier, elle donne rendez-vous au lecteur : Je vous quitte, à l’autre cahier.

- Pour lire le cahier n°1 en tournant les pages une à une...... cliquer sur les coins des pages ... Hélas, cela n'est désormais plus possible, le développement de FLASH étant définitivement arrêté. Mais il est possible de lire la transcription de ce premier cahier (10 ans) du journal d'Annick M. dite Ariane Grimm dont vous voyez ci-dessous la couverture, en cliquant ICI -