UN JOURNAL, C'EST LE MEILLEUR REMÈDE POUR LE "DÉSES"

Cahier de mémoire n° 15: "Copper"

- 15 juillet au 3 septembre 1982 -

(entrée du 3 septembre 1982)

 

quinze ans.

C'est la dernière entrée de Copper. Ariane y a analysé ses sentiments, ses impressions. Pour son "déses", quel immense remède a été ce journal. Copper est fini, elle va en reprendre un autre, déjà préparé: "Popcorn", son prochain cahier de mémoire.

 

J'arrête pas de reprendre Copper pour raconter quelque chose dans la même journée. Je m'aperçois que cet amour est déjà fini. Ça me rend un peu triste. Bon, bien sûr, c'est moi qui écris, qui continue, mais... je vais quitter ce beau cahier de mémoire. C'est le plus intéressant de tous. Toutes ces analyses, ces sentiments, ces impressions.

Je vais pouvoir commencer Popcorn pour la rentrée. Et je le répète, pour 10 francs, ce cahier est le meilleur remède pour le déses car je suis en bonne santé à part ça. C’est mon courage et ma volonté de m’en sortir qui m’on amenée à ce point. Grâce à mon petit Copper.
J’aime parler de mon passé avec mépris et dire : « J’étais... j’étais... » car en fait, on n’est jamais sorti de son déses. Ça me permet de me confier en me réconfortant sans être humiliée ni tourmentée par la vérité et de raconter très simplement sans en rajouter ni passer à la passoire ce que je suis.    

 

          Ne pas oublier de cliquer sur l'image pour lire le texte