nouveautés
accueil
menu principal

LES MOTS D'ARIANE ÉCRITS À LA MAISON EN 1978... DONNÉS OU CACHÉS

 

1. Pourquoi on se dispute.

Tu me demandes pourquoi on se dispute la noute, mais c’est la faute d’aucune de nous deux si on réfléchit.

Tu m’accusais d’avoir cassé ton transistor. Tu es tombée sur la tête !
Ton père t’accuse d’avoir cassé son téléphone à distance. Il est fou !
Sûrement, sans faire exprès, je l’ai fait tomber. Le petit levier s’est cassé. Je ne l’ai pas vu. Quand j’ai rangé ma chambre, j’ai vu ça. Je n’ai pas compris ce que c’était.
Tu as été élevée dans cette croyance de persécution permanente. Bien sûr, c’est à ton tour de jouer... avec... moi !!!
Maintenant, réfléchis. Si je voulais sortir ma colère renfermée, je ferais autre chose sachant que tu savais que je me servais de ta radio. J’emploierais la peur, ce que je n’ai jamais fait. C’est-à-dire... mettre une araignée velue dans ton lit. Puisque je t’aime, jamais je ne ferais ça.

Voilà ma Noute. Si tu crois toujours que c'est moi qui ai cassé ta radio volontairement...

Je n'ajoute rien.

Je t'aime Noute. Quand on s'entend trop bien et qu'on ne se dispute jamais, c'est GRAVE.

Annick (Ariane).

page précédente
retour lettres
page suivante